Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 23:02

Vêtue d’un gros jupon, de bas résille, étouffant dans un corset surmonté d’un nœud pap’ nacré, je peaufine mon maquillage avec une douloureuse délicate paire de faux cils (oui, je sais, je suis une blogueuse mode refoulée). Je ne suis pas sûre d’atteindre la scène en toute sécurité sur mes talons de 15 cm ; je vais tenter le « glisser-déplacer » sur les orteils, quitte à mettre une demi-heure pour faire huit mètres, et tout ira bien…


Ce soir, c’est piano-bar. Oui, y’en a qui travaillent. Mon Dieu, qu’est-ce que je fais là…


piano-bar.jpgRestaurant-cabaret-club branchouille, puant le luxe et l’opulence jusque dans les microscopiques amuse-gueule et le regard fourbe et hautain du personnel… Le genre de resto où quand tu vois le prix du pichet de rosé, tu te demandes comment ce type qui fait allègrement péter deux bouteilles de champ’ pourra décemment payer son loyer ces quinze prochaines années. Accrochées au bras de leur(s) homme(s)-tirelire, vêtues du très strict minimum, des filles immenses aux lèvres vermillon me jaugent d’un air dédaigneux. Je crève de chaud, je crois que je vais m’écrouler tant je ne me sens pas à ma place ici.


On m’avait dit tu verras, c’est supeeeeeer, pour 15 minutes de piano-voix, cette scène ouverte va t’ouvrir de grandes portes ! Y’a un sacré gratin dans la clientèle, franchement ça vaut le coup. Ce cabaret recherche en permanence des jeunes artistes pour renouveler ses soirées musicales… fonce !


Ambiance feutrée, répertoire cabaret jazzy, ça le fait. OK, j’ai quand même un peu l’impression de déranger, mais c’est plus stylé comme ça. Une impro ? No souci. Je m’y crois, là, je m’y crois.


Et sinon, ça se passe comment ? Je peux passer le chapeau ? Non ? Evidemment. Ce n’est pas vraiment un métier que je fais, comment oser réclamer une rémunération, c’est vulgaire auprès des clients qui meurent de chaud sous leur vison. Cela dit, dans un resto où la salade verte est à 22€… Non ? Même pas un petit geste de votre part ? Une toute petite compensation ? Non mais quelle arrogance de vouloir vivre de sa passion, quand même ! Bon. Très bien, très bien, je ne dis plus rien. 


Enfin si, je dis quand même qu’elle se fout du monde à la serveuse qui m’apporte l’addition de 8€ pour mon coca. « Mais, euh, je suis la pianiste, je pensais que… ça me paraissait évident qu’en étant bénévole, au moins je… allez merde, soyez sympa, c’est juste un coca, c’est pas comme si j’avais pris les tapas à 39€ ».


J’ai profité, hein, j’ai profité. Parce que pour le même tarif, je suis mieux chez moi à jouer ce que je veux.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Strass en Stock - dans Casting et crise d'angoisse
commenter cet article

commentaires

marie sans importance 05/10/2011 19:49


Mais je ne savais même pô que tu es une chanteuse (et pianiste !). Je ne te lis pas assez...mais je vais me reprendre (^_^).


Strass en Stock 05/10/2011 22:56



hihi... ben oui j'essaie de faire ma petite carrière, mais c'est pas facile... Gros bisous!



Ismeralda 21/09/2011 09:01


Donc, tu as joué tes oeuvres pour le grand Art...dans ce resto, où les habitués dépensent en une soirée ce que nous on investit dans notre loyer mensuel ? C´est dingue quand même, je trouve que
plus on est riche et plus on profite des gens qui n´ont pas le même standing! Enfin j´espère que finalement tu n´as pas dû payer le coca!!
Bisous Ismeralda


Strass en Stock 21/09/2011 20:49



Tu as complètement raison! C'est malheureusement souvent ainsi que ça se passe... Effarant mais véridique! Merci de ton passage par ici, bisous et à bientôt!



Cristophe 21/09/2011 08:48


Bonjour !
Tu n'étais pas crédible avec ton seul coca et ton bénévolat ! Quand on est musicien, on vise autre chose : les billets de banque qui volent, l'alcool qui coule à flots, la drogue, le sexe facile...
d:-)


Strass en Stock 21/09/2011 20:50



ahah! Je n'osais pas l'avouer, tu m'as démasquée avec mes goûts de luxe ;)



Choupie 19/09/2011 09:37


Pas vraiment genial ce cabaret ! Je comprends qu'on n'est ^plus à l'aise dans un monde qui nous appartient !
Bisous, bisous


Strass en Stock 20/09/2011 13:42



N'est-ce pas! Merci de ton passage par ici, à bientôt!



nana 19/09/2011 02:57


et ben! écoeurant!
j'adore l'expression "homme tirelire"!


Strass en Stock 20/09/2011 13:42



Ecoeurant, oui! Merci de me lire, à bientôt j'espère!



Du théâtre à la sauce Broadway sur tartine médiatique,

 

Un brin de lyrisme saupoudré de triolets et d’entrechats,

 

Et quelques grumeaux de people entre les miettes de chroniques pailletées… 

 

 

Delphine Chevalier

 

mail

Rechercher

Petits bouts de culture...

1froufrou.JPG

2popcorn.JPG

3casting.JPG

4zapette.JPG

5egaremts.JPG

Retrouvez moi par ici...

twitter.jpg

Ma Page sur Hellocoton

images1

bloglovin morue.gif

On parle de Strass en Stock...

interview-meetoyen.jpg

 

57027071.jpg

a0144-000013.jpg