Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 15:02

enfoirés-copie-1Même s’ils sont entrés sur scène en chantant « c’est bientôt la fin » (étrange choix pour un numéro d’ouverture, non ??), tout beaux dans leurs costumes de bal vénitien, les Enfoirés ont une fois de plus conquis le cœur du public.


Petit décryptage d’un succès : 

 

  • Explication événementielle : entendre Nolwenn chanter en français est aussi rare que voir Zaz les cheveux coiffés. Tout comme assister à une choré endiablée de Jugnot, Ségara et Leforestier sur LMFAO, Collectif Métissé ou encore Lady Gaga.

 

  • Explication économique : la tournée des Enfoirés tient lieu de Pôle Emploi pour un grand nombre d’artistes. Ce concert permet en effet à des retraités comme Alizée, Elsa, Lââm, Chimène Badi et Jean-Baptiste Maunier de bosser quelques jours par an.

 

  • Explication esthétique : chaque année, Lorie nous présente sa nouvelle lubie capillaire. Cette fois, une version à la croisée entre le bichon frisé et Shirley Temple.

 

  • Explication coquine : les téléspectateurs ont certainement adoré la blague super fine et imprévisible sur le numéro de département de Lyon, et les innombrables références à la plastique et au sex-appeal de Shy’m. Et on se demande pourquoi Maurane a fui la troupe

 

  • Explication psychanalytique: les Enfoirés ont dû s’imaginer qu’au plus profond de l’inconscient collectif, notre plus grand fantasme était d’admirer Kad Merad en pole dancer dans un combi-short en cuir. C’est fait.

 

  • Explication démoniaque : les téléspectateurs adorent constater que Chimène Badi se ressemble de moins en moins au fil des années, tandis que Catherine Lara se rapproche elle dangereusement du look « témoin anonyme » deToute une histoire.

 

  • Explication nostalgique : généreux, survitaminé et fédérateur, le Concert des Enfoirés reste une des rares émissions musicales de qualité.

 

CQFD !


Cependant quelques interrogations me taraudent :

Pourquoi Liane Foly s’obstine-t-elle encore à nous faire ses horripilantes imitations ? Non, le micro costume de Wonder Woman pour fillette de 6 ans n’aidait pas.


Et pourquoi nous bassinait-on depuis des semaines avec le grand retour de Luchini, présent sur seulement un numéro ? Ah oui pardon, j’oublie son apparition pendant le final.

En kilt.

Je n’écouterai plus jamais du Nietzsche de la même façon.


PS : Oui, j’avoue, voir Matt Pokora déguisé en lapin, ça n’a pas de prix. Juste celui de l’impression écran format A1.

Partager cet article

Repost 0
Published by Delphine - dans Zapette en folie
commenter cet article

commentaires

Romain 17/03/2012 20:34

Bon personnellement je n'ai pas tenu jusqu'au bout, j'ai lâché l'affaire à la deuxième pause pub.
Mais bon j'ai adoré jouer ma langue de vipère tout le temps que j'ai passé à les regarder "Mon dieu aucune synchronisation des bras" "Ils sont fort, ils arrivent à faire des sketch de transition
sans transition" "Sacrilège ils utilisent des prompteurs!!!"
Mais bon on pardonne tous en se disant qu'ils font ça pour la bonne cause (et pour ne pas sombrer dans l'oubli)

Delphine 29/03/2012 14:02



Si les sketchs de "transition" me laissent en général assez dubitative, j'avoue par contre que cette année il y a eu un réel effort chorégraphique! Certains numéros de groupe étaient franchement
réussis... dans l'ensemble... Comme celui en hôtesses de l'air et stewarts: choupinou et très "musicals", non? 



Du théâtre à la sauce Broadway sur tartine médiatique,

 

Un brin de lyrisme saupoudré de triolets et d’entrechats,

 

Et quelques grumeaux de people entre les miettes de chroniques pailletées… 

 

 

Delphine Chevalier

 

mail

Rechercher

Petits bouts de culture...

1froufrou.JPG

2popcorn.JPG

3casting.JPG

4zapette.JPG

5egaremts.JPG

Retrouvez moi par ici...

twitter.jpg

Ma Page sur Hellocoton

images1

bloglovin morue.gif

On parle de Strass en Stock...

interview-meetoyen.jpg

 

57027071.jpg

a0144-000013.jpg