Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 13:26

Parfois, on sort du ciné avec l’odieuse sensation, non pas d’être passé à côté du film, mais que c’est le film qui est passé à côté de nous. Non, Nous York n’est pas destiné à des milliers de spectateurs, mais uniquement aux cinq protagonistes pour leurs soirées DVD-pizzas.

nous-york.jpg

Je crois qu’avec ce film, on a franchi un véritable cap dans l’histoire du cinéma de genre.

Reconnaissons en effet à Géraldine Nakache le mérite de créer le concept de « scripted private déconnade » : ou comment se faire financer un délire entre potes par des producteurs de cinéma. La petite troupe a ainsi filmé ses niaises élucubrations, pensant que quelques vannes et mimiques masqueraient la vacuité du périple. Dommage que le scénario ait été oublié à Roissy. 

 

De plus, la Big Apple est étrangement réduite à un trognon de pomme un peu moisi par le fric : un penthouse au luxe totalement indécent, un king size drapé de soie immaculée, et quelques blondes lascives… A ces détails-près, l’inaction aurait pu se dérouler à Nanterre. C’est quand même dommage. 

 

Soulignons cependant l’effort intellectuel que génère le visionnage d’un tel film : 1h40 de tchatche insupportablement confuse et 243 termes en verlan à décortiquer, c’est épuisant. Et te donne l’impression d’avoir quatre fois ton âge.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristophe 10/11/2012 05:11

Pourtant le jeu de mots du titre, Nous York, quelle rigolade ! d:-)

Delphine 10/11/2012 11:57



Oui, c'est vrai, ainsi que le générique de début qui est, il faut bien le dire, extraordinaire.



Romain 09/11/2012 20:19

Je n'ai pas vu ce film, et je n'irais pas le voir! Avoir vu Tout ce qui brille sur M6 il y a quelques jours m'a amplement suffit!
Mais bon, nombreux sont ceux qui vont se ruer sur ce film, le porter aux nues et même s'identifier au protagonistes...

Delphine 10/11/2012 11:56



Dis-toi qu'à côté de ce film, "Tout ce qui qui brille" est un véritable chef-d'oeuvre du 7e art! ;)



Du théâtre à la sauce Broadway sur tartine médiatique,

 

Un brin de lyrisme saupoudré de triolets et d’entrechats,

 

Et quelques grumeaux de people entre les miettes de chroniques pailletées… 

 

 

Delphine Chevalier

 

mail

Rechercher

Petits bouts de culture...

1froufrou.JPG

2popcorn.JPG

3casting.JPG

4zapette.JPG

5egaremts.JPG

Retrouvez moi par ici...

twitter.jpg

Ma Page sur Hellocoton

images1

bloglovin morue.gif

On parle de Strass en Stock...

interview-meetoyen.jpg

 

57027071.jpg

a0144-000013.jpg